Les fruits et légumes | naturéO 
LES FRUITS ET LÉGUMES  
BON À SAVOIR
Les vitamines et les fruits
01/09/2012
Oui mais BIO, c'est encore mieux ! Il est reconnu que les fruits & légumes sont de véritables sources de fibres, de vitamines et minéraux. On sait aussi qu'ils renferment des substances, comme les polyphénols et autres flavonoïdes, qui contribuent à protéger le corps. Cependant, les fruits & légumes issus de l'agriculture biologique ont une une supériorité qualitative (plus grande quantité de micronutriments, des teneurs en produits chimiques et nitrates moins élevées). A noter, qu'il est préférable de favoriser les légumes pour leur densité nutritionnelle tout en apportant moins de sucres...
NOTRE CALENDRIER DES FRUITS ET LÉGUMES DE SAISON
Calendrier
Pour découvrir tous les fruits et légumes du mois et télécharger notre calendrier.
Stars de vos paniers : panais, topinambours, rutabagas, navets boule d’or, cerfeuil tubéreux, crosnes, salsifis, carottes blanches et jaunes, héliantis, …
La culture des stars, les fruits et légumes biologiques, connait une croissance impressionnante depuis plus de 5 ans. En effet, les surfaces dédiées à ces productions ont doublées de 2005 à 2010. Depuis 2005, 2473 nouvelles exploitations exerçant dans la filière fruits et légumes se sont reconverties en bio. Fin 2010, on en comptait 8054. La Bretagne demeure la première région de production avec 23% des surfaces nationales, dont 1/3 de cultures de choux fleurs et divers choux. naturéO souhaite contribuer au maintien de la biodiversité végétale, notamment en vous offrant le plus de fruits et légumes de production locale. Il faut savoir, toutefois, que les 2/3 des surfaces fruitières bios sont localisées dans 4 régions : Rhône-Alpes, Aquitaine, PACA, Languedoc-Roussillon, avec de fortes particularités régionales. La région Rhône-Alpes détient 34 % des surfaces nationales pour la production de fruits à coque. En Basse-Normandie, la production de pommes à cidre représente 49 % des surfaces totales de pommiers à cidre. La prune est majoritairement produite en Aquitaine (67 % des surfaces nationales), les fruits à noyau, comme la pêche et l’abricot, sont produits principalement en Languedoc- Roussillon et en Rhône-Alpes (80 % des surfaces de pêchers et d’abricotiers). Quant aux fruits à pépins, ils sont en grande partie produits en PACA (plus de 25 % des surfaces nationales)... Les fruits et légumes plus chers ! Depuis toujours, la bio est confrontée au problème du prix. Pourtant, les fruits et légumes bio ne sont pas toujours plus chers. Il faut tenir compte de la saison et comparer les produits bios à des produits de qualité comparable comme le sont les Label Rouge et les AOP . De plus, produire des fruits et légumes biologiques influe directement sur le coût de revient. Par exemple, le désherbage manuel ou le suivi des cultures nécessitent plus de main d’œuvre. Le respect de l’environnement, des cycles naturels, ou encore l’interdiction d’utiliser des produits chimiques de synthèse engendre inévitablement des rendements plus faibles et moins réguliers. De la même manière, la rotation des cultures a un impact direct sur le coût. La non-utilisation d’engrais chimiques retarde les récoltes dite précoces. Les semences sont plus coûteuses. La production est plus atomisée et les volumes commercialisés sont plus faibles et donc les transports plus coûteux. La certification et les contrôles engendrent des charges supplémentaires. Le prix payé à la production doit tenir compte d’une rémunération juste et équitable et valoriser le travail des Paysans. Il faut bien intégrer que le prix que vous payez va au-delà du produit. Il intègre indirectement des coûts écologiques, environnementaux, sociaux et éthiques.